Tableau électrique : équipements obligatoires et recommandés

Outre la création de l'ETEL, et puisqu'il est régi par une norme stricte, un tableau électrique compte des équipements obligatoires et recommandés pour la sécurité des usagers. Il prévoit :

  • un dispositif de coupure d'urgence, pour assurer la sécurité des usagers ;

  • une installation à l'intérieur de l'habitat ;

  • une réserve de20 % d'emplacements disponiblespour l'évolution éventuelle de l'habitat, 6 modules au maximum en logement collectif ;

  • un câblage facilité par des rails inclinables et extractibles ;

  • des protections différentielles pour la détection de fuite, un disjoncteur différentiel de 30 mA de type A (protection de plaque électrique etc.) et de type AC (autres circuits) ;

  • le regroupement sur la même protection des appareils de chauffage électriques ;

  • 8 disjoncteurs pour un différentiel ;

  • la protection de chaque circuit par un coupe-circuit ou un disjoncteur divisionnaire.

Risque de non-conformité du tableau électrique

Avoir chez soi une installation électrique et un tableau électrique hors norme, c'est s'exposer à plusieurs risques, entre autres :

 

une électrocution (passage du courant dans le corps)

une électrisation (développement de charges électriques)

un incendie, suite à un court-circuit.

Bon à savoir : les assurances n'indemnisent pas leurs assurés en cas de sinistre (par exemple un incendie) ayant pour cause une anomalie électrique sur une installation hors norme.

Sources  OOREKA.FR

Devis gratuit ! 
Par tél : 06.17.90.20.84

© 2016 electro-cerdagne. Créé avec Wix.com

Besoin d'un Electricien ?
  • Facebook Clean